Annabelle Rieux  -  Spécialiste en Shiatsu
Maison des Services au Public de Sorges - 11 bis av. Jean Chateaureynaud- 24420 Sorges et Ligueux en Périgord
29 rue du bassin - 24000 Périgueux

 - 
Tel : +33 (0)6 82 93 07 22

Siren : 752597237

  • w-facebook

Le Shiatsu

Le mot Shiatsu signifie en japonais "pression des doigts" ("shi" doigts, "atsu" pression). Le Shiatsu est en effet une technique manuelle originaire du Japon qui consiste en l'application de pressions rythmées sur tout le corps, dans un but de rééquilibrage corporel et d'amélioration ou de maintien de la santé.

 

Le Shiatsu envisage la santé de l'être humain dans sa globalité: physique, psychique et mentale.
 

Un déséquilibre énergétique chez l’être humain entraîne dysfonctionnements organiques, maladies, douleurs, mal-être…

Pour préserver l’harmonie corporelle, le principe du Shiatsu est simple. Il consiste principalement en des étirements et des pressions des pouces sur les points d’acupuncture situés sur les canaux de circulation de l'énergie que l'on appelle méridiens. L’objectif est de débloquer les nœuds énergétiques et de stimuler les points faibles pour activer les capacités d’ auto-guérison du corps.

 

Il ne s’agit pas d’un massage, ni d’une idéologie ou d’une médecine au sens occidental du terme mais plutôt d’un art préventif.

Le Shiatsu ne se substitue pas à la médecine occidentale, mais peut se présenter plutôt comme un complément. Il ne dispense pas d'un avis médical, sa pratique pouvant être contre-indiquée dans certaines situations.

 

Le Shiatsu est reconnu officiellement par l'Etat français et le Ministère du Travail (J.O. du 25/07/2015) comme profession, et seul le SPS (Syndicat Professionnel de Shiatsu) est actuellement habilité à délivrer un titre professionnel de "Spécialiste en Shiatsu" reconnu par l'Etat.

 

Le Shiatsu est une des huit approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen, votée le 29 mai 1997, en tant que "médecine non conventionnelle digne d’intérêt".

Au Japon, le Shiatsu est reconnu par le Ministère de la Santé comme une médecine depuis 1954.